• Edouardo

Biographie de l'artiste Johnny Hallyday

Mis à jour : mai 26

Première et seule rock star française à part entière, Johnny Hallyday est resté un phénomène bien français et n'a jamais atteint la reconnaissance mondiale. D'autres artistes français ont pu être influencés par le rock & roll, mais aucun n'a été aussi fidèle aux sources originales, ni n'a connu un succès aussi durable que Hallyday. De plus, ses appropriations d'Elvis Presley et de James Dean ont captivé l'imagination des Français, mais - la barrière de la langue mise à part - elles étaient souvent trop stylisées et imitatives pour trouver un écho auprès d'un public habitué à l'article authentique. Pourtant, même si ses interprétations musicales manquaient un peu du punch de leurs sources, son sens du style rock & roll, avec tous ses pièges rebelles, était impeccable.



Sa présence sur scène était indéniablement électrique, et sa vie était l'étoffe dont rêvent les reporters des tabloïds : des romances très médiatisées, la consommation de cocaïne, des problèmes fiscaux chroniques, un goût pour les courses automobiles et les motos, et d'autres retombées de la vie sur la voie rapide. En fin de compte, cependant, l'attrait d'Hallyday reposait sur un équilibre central : il était peut-être fasciné par un phénomène culturel étranger, mais il a réussi à conserver sa francité essentielle.


Ses reprises ont permis au rock & roll américain de conquérir la France, en l'adaptant à la sensibilité du pays sans menacer son autonomie culturelle bien protégée. Son passage ultérieur à la ballade typiquement française a contribué à accroître son attrait pour toutes les générations, et a quelque peu reflété la trajectoire de carrière de son héros, Elvis. Avec une carrière qui s'étend sur plusieurs décennies et des chiffres de vente se chiffrant en dizaines de millions, Hallyday, qui jouit d'une adoration inconditionnelle, fait partie des plus grandes icônes culturelles françaises.


Hallyday est né Jean-Philippe Smet le 15 juin 1943 dans le quartier de Malesherbes à Paris. Ses parents belges se séparent quelques mois après sa naissance et il va vivre chez une tante, Hélène Mar, ancienne actrice de films muets. Ses cousins Desta et Menen sont danseurs et il les accompagne en tournée pendant la majeure partie de son enfance. Le petit ami et futur mari de Desta, Lee Halliday, originaire de l'Oklahoma, fait partie du spectacle, et Jean-Philippe adoptera plus tard une version de son nom de famille en hommage à sa gentillesse.


Entouré par le show-business, le jeune homme apprend la guitare et prend des cours de danse ; à neuf ans, il se produit déjà sur scène avec ses proches, chantant des chansons comme "The Ballad of Davy Crockett" pendant les changements de costumes. Il apparaît également dans son premier film, Les Diaboliques, en 1954.


8 vues0 commentaire